Gestion de la Transition: l’ADEMA-PASJ s’insurge contre des propos tenus par le Premier ministre Choguel Maïga

0
43

Dans cette déclaration dont aBamako.com a eu copie, le Parti africain pour la solidarité et la justice s’offusque et s’insurge contre des propos attribués au Premier ministre, Choguel Maîga et lance un appel au chef de l’Etat, le Colonel Assimi Goïta.

Le parti africain pour la solidarité et la justice (ADEMA-PASJ) constate depuis un certain temps, que le Premier ministre actuel de la Transition, Dr Choguel Kokalla Maïga, et d’autres nostalgiques de la période révolue de la dictature et du parti unique, ne cessent de pourfendre les acquis démocratiques arrachés de haute lutte dans le sang par le peuple du Mali.

Profitant des leviers du pouvoir de Transition, le Premier ministre actuel est en train de dévoiler, jour après jour, sa vraie nature revancharde contre le mouvement démocratique. Les récents propos lors de sa rencontre avec les notabilités traditionnelles et coutumières du pays en sont une parfaite révélation. Il martelait lors de ladite cérémonie que : ’’ le seul et unique bilan que la démocratie nous a légués est la floraison des associations et les Partis politiques’’.

Des propos repris par des pseudo-démocrates qui profitent des libertés individuelles et collectives chèrement acquises par le peuple malien pour jeter l’anathème sur les acquis démocratiques.

L’ADEMA PASJ, parti historique, héritier de la révolution de Mars 1991, dénonce avec véhémence ces propos du Premier ministre de la Transition et de certains nostalgiques de la dictature militaire incarné par le Général Moussa Traoré et son parti unique l’Udpm : propos que nous qualifions de malencontreusx, d’inacceptables et d’insultes à la mémoire des martyrs de mars 1991.

Au moment où le pays a le plus besoin de rassemblement de tous ses fils et filles à un tournant historique marqué par de multiples défis, de tels discours haineux et vindicatif sont à bannir et à combattre sans concession aucune.
Face à la falsification et la réécriture délibérée de l’histoire démocratique de notre pays, il devient impérieux pour les démocrates de s’unir face à l’apologie de la pensée unique du Premier ministre de la Transition qui menace la démocratie chèrement acquise par le peuple malien.

Le Parti africain pour la solidarité et la justice ne tolérera aucune attaque injustifiée contre les acquis démocratiques, la révolution populaire du 26 mars 1991.

Enfin, l’ADEMA PASJ lance un appel pressant et patriotique au président de la Transition, Son excellence le colonel Assimi Goïta, à jouer pleinement son rôle de garant de l’unité nationale et de la cohésion sociale dans un pays en proie à de multiples défis, gages de réussite de la Transition.
Par la même occasion, l’ADEMA PASJ lui réaffirme son soutien sincère.

Le Comite exécutif
Le président
Mariantia Diarra

http://mali-web.org/politique/gestion-de-la-transition-ladema-pasj-sinsurge-contre-des-propos-tenus-par-le-premier-ministre-choguel-maiga2021-11-24T21:55:04+00:00MaliwebmaliwebPolitique

Dans cette déclaration dont aBamako.com a eu copie, le Parti africain pour la solidarité et la justice s’offusque et s’insurge contre des propos attribués au Premier ministre, Choguel Maîga et lance un appel au chef de l’Etat, le Colonel Assimi Goïta.
Le parti africain pour la solidarité et la justice…

Maliweb
[email protected]AdministratorMaliweb

Source: mali-web