Makandiana dans la commune rurale de Siby : Faly Camara installé sur le trône du village

0
150

La cérémonie d’intronisation de Faly Camara à la tête de la chefferie de Makandiana, s’est déroulée, le 6 juin 2021, dans une ambiance festive. Il est le sixième chef à accéder au trône de ce village situé dans la commune rurale de Siby.

 

L’intronisation de Faly Camara à la tête de la chefferie de Makandiana sera gravé à jamais dans les annales du Mandé. En termes de mobilisation mais aussi par le raffermissement des liens d’amitié et de solidarité. Au-delà de la vingtaine de villages ayant envoyé chacun une forte délégation avec une contribution financière et des messages rassurants, de nombreuses personnalités avaient effectué le déplacement. On peut citer entre autres le président du Rassemblement pour le Mali (RPM), Dr Bocari Tréta, l’ancien ministre de l’Equipement et des Transports, Lancéni Balla Kéïta, le maire de la commune rurale de Siby, Daouda Kéïta, l’ancien directeur national des Routes, Mamadou Naman Kéïta, l’ancien maire de Siby, Bourama Camara, le coordinateur des jeunes du Mandé Dr Sékou Kéïta, sans oublier les délégations venues de l’étranger.

Elu au Conseil communal de la commune rurale de Siby, chef d’entreprise en France, Bakary Camara, l’un des fils du nouveau chef de village place la cérémonie dans son contexte. « Nous sommes là dans le cadre de l’intronisation du nouveau chef de village qui est mon père Faly Camara », a-t-il expliqué.

Ce sont les petits-fils et petites-filles du patriarche qui ont donné le ton de la fête en imitant le vieux dans ses faits et gestes. Ce qui ouvrit la voie à l’arrivée du chef de village et sa suite escortés par les sons de tam-tams du terroir. Le nouveau chef est accueilli sur la place publique par des coups de fusils de la confrérie des chasseurs. Sous le poids de l’âge, le nouveau chef de village est aidé par les siens pour regagner sa chaise installée au milieu de la « peau sacrée ».

Après quelques messages, les paroliers du Mandé présents à la cérémonie notamment les Kouyaté et Diabaté se distribuent la parole. Le célèbre griot Alou Diabaté a appelé les fils et filles du mandé à l’entente et à l’union. Depuis Kouroukanfouga, a-t-il rappelé, Soundiata Kéïta a prôné l’entente et l’union. « Je ne milite dans aucun parti politique. Je ne suis pas instruit. Les Blancs ont écrit beaucoup, mais moi je possède ce qui n’a pas été écrit », a-t-il souligné. Un autre maître de la parole, Adama Kouyaté, délivre un message plein de sagesse appelant à l’union, à la cohésion et à l’entente. Au nom de la communauté manding vivant en France, il a tenu à saluer l’un des fils du nouveau chef de village, en l’occurrence Bakary Camara, un battant parmi les battants, toujours au-devant pour la cause des autres. Adama Kouyaté a loué l’engagement de Bakary Camara au service du développement communautaire mais surtout son sens de leadership.

Le chef de village doit aider la mairie dans le développement de la commune à plusieurs niveaux

« Nous sommes très contents d’être là. Nous saluons et remercions tous ceux et toutes celles qui ont effectué le déplacement pour nous aider dans cette cérémonie», a déclaré Daouda Kéïta, maire de la commune rurale de Siby. Selon l’édile, le chef de village est le premier et le dernier échelon du pouvoir. Le chef de village, a-t-il précisé, doit aider la mairie dans le développement de la commune à plusieurs niveaux. Le maire de la commune rurale de Siby a insisté sur l’importance du chef de village dans le domaine de la sensibilisation et de l’information des populations.

Pour Bakary Camara, le chef de village doit tout faire pour maintenir la cohésion dans le village, préserver l’intérêt du village, traiter les habitants sur un pied d’égalité. « Le message que j’ai à adresser aux populations de Makandiana, c’est la paix. Makandiana a beaucoup souffert. Comme tous les autres villages du Mandé, on a besoin de la cohésion. On a besoin de se donner la main. On a besoin de travailler ensemble sur tous les plans », a conclu ce fils du terroir.

Des bénédictions ont été formulées pour un bon règne de Faly Camara à la tête du village. De nombreux témoignages ont été faits sur les qualités de nouveau chef du village. Des hommages appuyés ont été rendus à la famille Traoré d’où viennent la mère et l’épouse de l’actuel patriarche des Camara de Makandiana.

La danse de Kamandjan, les donsos du Mandé, la troupe de Krina, et d’autres prestations folkloriques ont tenu le public en haleine. Déjà, c’était la fête, le samedi 5 juin, avec la veillée nocturne.

Chiaka Doumbia

Source : Le Challenger

Article Makandiana dans la commune rurale de Siby : Faly Camara installé sur le trône du village apparue pour la première fois sur Bamada.net.

Source: bamada